semaineétudevf

Namur - 3, 4 et 5 juillet 2018

Nous entendons souvent aujourd’hui que la démocratie est en crise et que voter ne suffit plus. En même temps, on nous propose de plus en plus souvent de « participer » ! Mais est-ce que cela permet vraiment d’insuffler de la démocratie dans nos lieux de vie ? Qui au final garde le dernier mot quand le sexisme, le racisme et le capitalisme façonnent notre quotidien ?

Les femmes participent déjà, à Vie Féminine bien sûr, mais aussi dans d’autres lieux plus ou moins formels (quartier, association, crèche ou école des enfants, home, conseil d’administration d’asbl, etc.). Mais elles affrontent souvent des obstacles supplémentaires comme le fait de ne pas oser parler « en public », le sexisme des institutions et autres participants, la maîtrise de la langue, le racisme ou le mépris social. De plus, les évolutions sociales ont largement transformé les modes de vie et d’engagement des femmes. Alors quelles pratiques adopter aujourd’hui pour permettre à un maximum de femmes de participer – même celles qui rencontrent le plus de difficultés - et de faire valoir leurs voix ? 

C’est pourquoi, VF vous propose lors de ces 3 jours de partir des lieux concrets où participent les femmes pour mieux comprendre comment fonctionne la participation aujourd’hui. Quels sont les freins et les leviers ? Que pouvons-nous faire, nous qui voulons renforcer les femmes dans leurs droits et leurs capacités à influer sur la société et leurs conditions de vie ?

Par des échanges, des rencontres et des mises en situation, les participantes identifieront ensemble des conditions qui peuvent rendre la participation des femmes plus égalitaire et plus démocratique dans nos lieux et ailleurs.

Nouvelle présidence.

Par ailleurs, ce jeudi 21 juin, lors d'une Assemblée réunissant plus de 150 femmes du Mouvement, Aurore Kesch a été élue présidente de Vie Féminine pour un mandat de 6 ans. Cette élection fait suite à la tenue de plusieurs assemblées régionales en Wallonie et à Bruxelles qui ont mobilisé des centaines de femmes amenées à débattre des priorités de la présidence et des enjeux d’un Mouvement féministe d’éducation permanente.

Arrivée dans le Mouvement en 2003 comme animatrice, Aurore devient 3 ans plus tard Responsable Régionale Adjointe à Vie Féminine Namur. Elle y a tour à tour été co-gestionnaire d’équipe, accompagnatrice d’animatrices et de projets, créatrice de formations et d’outils d’animation divers, mais aussi en contact plus rapproché avec les services, tout en poursuivant le travail politique à partir des vécus des femmes.

Dans la foulée de son élection, Aurore a tenu à rappeler aux femmes présentes que le socle essentiel qui la faisait tenir debout devant elles aujourd’hui était celui de la confiance : « J’ai confiance en nous. J’ai confiance dans ce processus qui m’a menée jusqu’ici. Mais aussi dans les femmes, Vous et nous, qui l’ont porté. Et puis j’ai aussi confiance dans ce qui nous rassemble toutes, au-delà de nos différences ».

Aurore Kesch prendra sa fonction de présidente le 1er octobre 2018.

Hafida Bachir, arrivée à la fin de son 3ième mandat, passe ainsi le relais après 12 années de présidence. Elle occupera le mandat de Secrétaire politique de Vie Féminine.

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
logo vf logo mc
 Logo EP CSClogo 
logo joc 2016  

logo ciep quadri copieLogo AIDsolomond logo

 

© 2016 MOC Hainaut-Centre - Admin